Menu Fermer

Nos expertises

Chez les enfants un port de lunettes permet de prévenir les strabismes et les amblyopies.

regard enfant amblyopie


80% des informations utilisées par le cerveau proviennent de la vision.

3 consultations sur 10 pour demande de lunettes sont l’occasion de découvrir une pathologie de la vision.

L’ophtalmo pédiatrie concerne les pathologies visuelles retrouvées chez les enfants de la naissance jusqu’à l’âge de 12 ans, ce qui correspond à la période de développement et de la mise en place des capacités visuelles pour toute la vie.


A sa naissance, l’enfant a une acuité visuelle de 1/10.
C’est parce qu’il utilise ses yeux,
qu’il pourra progressivement voir jusqu’à 10/10éme de loin et de près,
acuité qu’il atteint entre l’âge de 4 et 5 ans.

Enfants lunettes

L’acuité visuelle chez les enfants progresse très vite grâce à la plasticité cérébrale
qui permet les acquisitions et les progrès fulgurants de la petite enfance.

Aussi, il peut être nécessaire d’accompagner ce développement avec une prise en charge médicale d’anomalies oculaires
et/ou réfractives (avec des lunettes) qui pourraient entraver cette maturation.


1 enfant sur 8 présente une anomalie visuelle.

La première visite peut être effectuée entre 12 et 18 mois,
et en cas de points d’appels dès la naissance

Quelques repères

Les urgences chez les tout petits

Un reflet blanc dans la pupille (= la leucocorie), une impression d’œil gros qui larmoie et/ou qui perd de sa transparence, nécessitent un avis médical urgent.

Les conjonctivites unilatérales récidivantes des bébés de moins de un an

Les larmoiements d’un seul œil depuis la naissance avec sécrétions récidivantes voire conjonctivites récidivantes correspondent à une immaturité des voies lacrymales. Avec la croissance du visage, cela va disparaitre spontanément avant l’âge de 1 an, dans plus de 70% des cas.

Un nettoyage des secrétions lacrymales de l’oeil concerné avec du sérum physiologique (plusieurs fois par jour, si nécessaire) est le traitement avant un an. Les traitements antibiotiques restent l’exception.

Les strabismes


On estime que 2 à 3%
de la population générale sans distinction de sexe présente des strabismes.

On dit qu’un enfant présente un strabisme quand les deux yeux ne regardent pas la même chose en même temps : un des deux yeux vous fixe pendant que l’autre regarde soit vers le nez
(strabisme interne ou esotropie), soit vers l’extérieur (strabisme externe ou exotropie).

Un strabisme intermittent est possible avant l’âge de 4 mois.
Tout strabisme permanent dès la naissance, ou même intermittent après l’âge de 4 mois nécessite un avis spécialisé.

Les strabismes se déclenchent le plus souvent entre l’âge de 6 mois et de 3 ans et demi.

Le port continu des lunettes permet le plus souvent d’améliorer la déviation de l’œil strabique et l’acuité visuelle.

Un strabisme peut entrainer une amblyopie qui devra être traitée (voir ci-dessous). 

Le strabisme nécessite toujours un port constant des lunettes pour éviter l’amblyopie.

Les strabismes peuvent nécessiter un traitement chirurgical.

LES amblyopieS


3 à 5% de la population générale est touchée par l’amblyopie.
Cela représente 200 000 enfants de moins de 6 ans en France.

Un dépistage obligatoire est réalisé entre l’âge de 3 et 4 ans par la PMI à l’école.

L’amblyopie résulte d’une pathologie empêchant le bon développement de la vision dans l’enfance.

Elle est caractérisée par une vision faible d’un œil malgré le port de lunettes adaptées.

On distingue classiquement les causes fonctionnelles (strabisme ou anisométropie)
et les causes organiques (anomalie anatomique, par exemple cataracte congénitale).

Amblyopies cache oeil fille lunettes

La prise en charge des amblyopies nécessite un traitement que l’on peut diviser en trois grandes périodes :

D’abord, un traitement d’attaque :

  • Une fois la cause organique sous-jacente éventuelle traitée (opération de cataracte par exemple) et
  • une correction optique adaptée portée (= lunettes portées en permanence),
  • le traitement initial de référence est l’occlusion de l’œil dominant par un cache adhésif collé sur la peau afin de stimuler le développement visuel de l’œil faible. Ce traitement peut durer quelques semaines

Ensuite, en traitement d’entretien, en relai, pour éviter la récidive : l’occlusion partielle (quelques heures par jour), les filtres Ryser sur les verres de lunettes et les pénalisations optiques.

Enfin, une surveillance prolongée jusqu’à l’âge de 12 ans (à fin de la 6ème), au moins tous les 6 mois.

Un dépistage précoce de l’amblyopie est recommandé entre 9 mois à 1 an dans les situations à risque :

  • familles dans lesquelles les parents ou les frères et sœurs ont porté des lunettes et/ou un cache œil avant l’entrée en CP,
    ou développé un strabisme,
  • prématurité ou troubles du neuro développement.

Le premier traitement de l’amblyopie est le port des lunettes et la recherche d’un strabisme.

Attention : L’amblyopie est irrécupérable si le traitement est trop tardif. On considère qu’après l’âge de douze ans les chances de réussite sont faibles. Les traitements mal suivis aboutissent à des échecs partiels ou complets.


Une prise en charge par l’ophtalmologiste et l’orthoptiste est indispensable de façon précoce et prolongée.
La coopération étroite des parents est fondamentale pour faire accepter par l’enfant les traitements prescrits.

Freination de la myopie

La myopie est un défaut optique qui affecte 30% à 40% de la population européenne et américaine, et 90% de la population de certains pays d’Asie du Sud-Est.

 

Prévenir la myopie, en ralentir ou stopper l’évolution est un enjeu de santé public majeur. En effet, les complications oculaires de la myopie sont nombreuses : décollement de rétine, cataracte, glaucome, maculopathies…

Aucune méthode ne permet de stopper l’évolution de la myopie chez l’enfant ou l’adolescent, mais certaines peuvent en ralentir la progression.

prévalence myopie

Qu’est-ce que la myopie ?

La myopie correspond à un œil qui grossit trop c’est-à-dire une croissance excessive du globe oculaire qui s’alonge. Cette croissance se poursuit jusque vers l’âge de 20 – 25 ans, puis elle se stabilise. Plus elle commence tôt , plus elle peut être évolutive et importante (une myopie qui débute à 7 ans risque d’évoluer sur plus de 15 ans.)

Les mécanismes précis à l’origine de l’élongation excessive du globe oculaire, demeurent en grande partie méconnus.

Comment prévenir l’apparition de la myopie ?

La génétique ne peut pas, à elle seule, expliquer cette explosion du nombre de myope et les facteurs environnementaux ont certainement un rôle important.  

De nombreuses études scientifiques à la recherche de facteurs environnementaux qui pourraient être responsable de l’augmentation du nombre d’enfants myopes à travers le monde.

activités exterieur

Le seul facteur préventif retrouvés sont la pratique d’activités de plein-air, à la lumière naturelle, au moins 2 à 3  h par jour. En corollaire, cela permet de réduire le temps passé en vision de près à la lumière artificielle (lecture, et écrans nomades …).

 Rose et coll. Outdoor activity reduces the prevalence of myopia in children. Ophthalmology 2008 115: 1279–1285).

 Dirani et coll. Outdoor activity andmyopia in Singapore teenage children. Br J Ophthalmol2009; 93: 997–1000).

Comment freiner la vitesse d’aggravation de la myopie ?

Scan2021-06-04_163707

Ce qui ne marche pas :

  • la sous-correction de la myopie ou le port intermittent des lunettes
  • le port de lentilles rigides pour corriger la myopie
  • les verres progressifs  
  • la pratique de sports ou d’activités de plein air une fois la myopie installée ne permet pas de ralentir l’évolution de  celle-ci … 

Il existe deux grandes familles de traitement qui peuvent actuellement être proposés aux enfants myopes pour ralentir leur myopie

  • Collyre à Atropine 0,01% ( 1 goutte par jour)
  • L’ortho-kératologie et les autres traitements qui s’en inspirent en lentilles souples frénatrice de la myopie et verres de lunettes freinateurs de la myopie.

Ces différentes techniques sont d’efficacité similaires (ralentissent entre 50% et 60% l’évolution de la myopie sur deux ans) mais leurs mécanismes d’action sont différents.

Aussi, le cas échéant, elles peuvent être conjuguées en cas d’insuffisance de l’une ou de l’autre.
Les traitements doivent être continué jusqu’à l’âge de 20-25 ans environ.

Le collyre à l’ATROPINE 0.01%

 

L’atropine est un produit bien connu en Ophtalmologie car nous l’utilisons à la concentration de 1% régulièrement en consultation, notamment chez les enfants sans constater d’effet indésirable notable.

Le collyre que nous vous proposons, à base d’atropine à la concentration de 0.01% est d’ailleurs déjà commercialisé en Asie pour la freination de la myopie évolutive.

flacon atropine

Des résultats très encourageants, dans plusieurs études scientifiques ont été constatés :

« L’atropine 0.01% réduit significativement la progression de la myopie infantile. » Clark et al. J Ocul Pharmacol Ther. 2015 Nov.
« Un important pas en avant dans la prévention de la myopie : Atropine à faible dose. » Morgan et al. Ophtalmology. 2016 Feb.
« A plus de 5 ans, les collyres d’atropine à 0.01% ont été plus efficaces pour ralentir la progression de la myopie. » Chia A et al. Ophtalmology. 2016 Feb.

flacon trop

Les effets indésirables constatés en Asie sont mineurs : très légère dilatation de la pupille <à 1mn et perte légère d’accommodation compensée par le port de lunettes.

«  L’atropine 0.01% a causé une dilatation pupillaire minimale (0.8 mn), une perte minimale d’accommodation (2-3D) et aucune perte d’acuité visuelle de près comparée à des doses plus élevées. » Chia A et al. Ophtalmology . 2016 Feb.
« L’atropine 0.01% a des effets secondaires minimes comparé à l’atropine à 0.1% et 0.5%, et conserve une efficacité comparable dans la progression de la myopie. » Chia A et al. Ophtalmology. 2012 Feb.

Notre expérience :

La prévalence croissante des myopies évolutives chez nos jeunes patients et les résultats encourageants constatés en Asie, nous ont amenés à faire fabriquer un collyre à l’atropine à la concentration de 0.01% par la pharmacie de notre CHU.
Ce traitement est destiné à freiner la myopie évolutive et non à la faire disparaître.

Le collyre doit être instillé 1 goutte dans chaque œil le soir pendant plusieurs mois. (fiche explicative)

Nous réalisons un suivi régulier de nos patients tous les 6 mois en consultation.

Ce collyre n’est pas commercialisé mais fabriqué par la pharmacie hospitalière de l’Hotel Dieu à Paris ( Pharmacie Hotel Dieu :Tel : 01.42.34.88.88 Mail : htd-collyres@aphp.fr ).

Il est actuellement pris en charge par la sécurité sociale.

Aurélie, notre secrétaire vous aidera à faire la première commande . Vous devrez ensuite recommander chaque mois par mail votre flacon pour le mois suivant et il vous sera adressé par courrier chaque mois à votre domicile ou dans votre pharmacie de famille.

Secrétariat du cabinet Ophtalmo Pédiatrie de Montpellier

l'ortho-kératologie

Cette lentille portée la nuit pendant le sommeil a d’abord été inventé pour ne plus avoir besoin de porter de lunettes de jour en aplatissant la cornée la nuit.

orthok

Cette déformation crée, de facto, une courbure excessive en moyenne périphérie de la cornée. C’est cette dernière qui serait responsable de la freination de la myopie.

Voir la page dédiée

Des lentilles souples journalières et les verres de lunettes freinateurs de la myopie « copient » cet action en moyenne périphérie cornéenne et auraient un effet frénateurs semblables.

  • Les lentilles souples de jour (MiSight one day de Cooper Vision)

Leur mécanisme d’action mime celui de l’ortho-kératologie, en créant une défocalisation en moyenne périphérie rétinienne.

lentille myopie
  • Les verres freinateur de la myopie (HOYA MiYOSMART)

Récemment disponible, depuis fin 2020, les verres freinateur de la myopie créent une défocalisation en moyenne périphérie. Ils nécessitent un centrage parfait des verres qui doit être contrôlé tous les mois chez l’opticien.

verre myopie

je souhaite prendre rendez-vous

RENDEZ-VOUS